Les bonnes directives opérationnelles des shakers

L'importance des secoueurs de schiste en tant qu'équipement de contrôle des solides primaires capable de gérer les retours complets du puits de forage ne peut pas être trop soulignée. Ils doivent être exploités aussi efficacement que possible, à tout moment, afin de maximiser la quantité de solides éliminés lors du premier passage. Lignes directrices opérationnelles comme suit:
Les bonnes directives opérationnelles des shakers
1. Les shakers doivent être mis en marche immédiatement avant de couler dans le trou pour faire face à la boue déplacée par le train de tiges.

2. Des tamis supérieurs à mailles grossières doivent être utilisés sur les secoueurs à deux étages, pour éliminer la majeure partie des gros boutures et permettre ainsi aux tamis plus fins du pont inférieur de fonctionner plus efficacement.

3. Initialement, les secoueurs doivent être équipés d'écrans relativement grossiers, tels que 80 mesh, pour courir dans le trou et briser la circulation.

4. Avec de la boue polymère à base d'eau neuve ou avec de la boue à base d'huile froide après les déplacements, un blindage de l'écran peut se produire pendant la période initiale de circulation. Après 1 ou 2 circulations, les tamis peuvent être changés en un maillage plus fin à mesure que le polymère se cisaille ou que la boue se réchauffe.
Le débit doit être réparti uniformément sur tous les agitateurs disponibles.

5. Les tamis à mailles les plus fines doivent être sélectionnés en tenant compte de la séparation maximale des solides tout en veillant à ce que la boue entière ne soit pas perdue et que les tamis ne soient pas surchargés.

6. Les écrans doivent être remplacés par des écrans à mailles plus fines et les écrans à mailles carrées doivent être remplacés par des écrans à mailles rectangulaires équivalents afin de résoudre les problèmes de masquage du sable.

7. Une réduction du débit de circulation et / ou le passage à des tamis plus grossiers devrait atténuer les problèmes de masquage des tamis résultant de la boue à viscosité élevée. Cependant, le taux de circulation ne doit être réduit que s'il est absolument certain qu'un nettoyage efficace des trous peut être maintenu.

8. Les écrans doivent être inspectés régulièrement et remplacés immédiatement lorsqu'ils sont défectueux. Les opérations ne doivent pas se poursuivre avec un écran déchiré ou inefficace.

9. Les tamis du secoueur doivent être lavés régulièrement avec de l'eau, par exemple sur les connexions, pour faciliter l'inspection, maintenir l'efficacité du tamis et prolonger la durée de vie du tamis.

10. Les tamis des secoueurs doivent être lavés avant de sortir du trou et avant d'arrêter les secoueurs. Les boutures ne doivent jamais sécher sur les écrans.

11. Pendant les opérations de fraisage, un aimant de fossé est placé dans le fossé d'écoulement.

12. Les secoueurs doivent être éteints immédiatement avant de sortir du trou. Des précautions doivent être prises pour s'assurer que les secoueurs sont démarrés avant d'interrompre la circulation pour une raison quelconque, par exemple le ré-alésage et le pompage.

13. Les secoueurs ne doivent jamais fonctionner à sec car cela entraînerait une usure accrue et une défaillance prématurée du tamis.

14. Des stocks adéquats d'écrans, dans une variété de tailles utiles, doivent être maintenus sur place en tout temps.