Installation d'un séparateur de gaz de boue

Des séparateurs de gaz de boue doivent être installés dans le premier compartiment du réservoir à boue, en aval du bac à sable ou du décanteur. Le séparateur doit être à au moins 1,6 pi des parois du réservoir et loin des coins du compartiment pour permettre la dispersion des solides loin du fond du séparateur. Le compartiment du réservoir doit être équipé d'une porte de vidage pour faciliter l'élimination des solides et garantir que le sous-flux du séparateur est dégagé.

Installation d'un séparateur de gaz de boue

La conduite d'entrée et la conduite de ventilation du séparateur de gaz de boue doivent être adéquatement soutenues et ancrées au réservoir pour limiter les mouvements pendant les opérations de contrôle du puits. De plus, l'unité doit être retirée pour l'entretien.

La ligne de ventilation doit être inclinée vers le puits de torchère pour éviter les pièges à liquide et permettre un drainage continu du liquide empêchant le gel.

Lors du forage d'horizons acides ou profonds, un complément peut être installé pour augmenter la flexibilité opérationnelle. Le séparateur supplémentaire peut être installé dans le système actif ou dans un réservoir de rétention à distance de l'installation. Dans un réservoir surélevé pour permettre l'écoulement par gravité du fluide de forage vers le système actif. En plus de la conduite de retour par gravité, une pompe peut être utilisée. Dans les deux cas, l'équipement doit être capable de renvoyer la boue dans le système actif sans débordement ni obstruction.