Fluides de forage pour différentes propriétés géologiques forage

Les fluides de forage sont un aspect important d'une opération de forage car ils contrôlent la stabilité du trou pendant et après le forage. Les fluides de forage sont généralement composés d'eau, de bentonite, de carbonate de sodium et, dans certains sols, d'additifs chimiques. Lors de la spécification du fluide de forage à utiliser, il est important d'examiner les paramètres géologiques et les propriétés de l'eau et des autres fluides utilisés.

Les propriétés géologiques déterminent ce qui est utilisé dans l'ensemble du fluide de forage. Lorsque le fluide de forage est utilisé dans des sols à grains grossiers, comme les sables et les graviers, son objectif principal est de stabiliser cet alésage et de transporter les déblais. Le fluide de forage sert le même but dans les sols à grains fins comme les argiles avec une tâche supplémentaire; le fluide de forage doit également éviter l'enflure. À ce stade, le fluide de forage doit non seulement être composé de bentonite mais d'autres additifs chimiques.

Pour les sols sablonneux, l'eau est généralement mélangée à de la bentonite pour créer de la boue de forage. Les sols argileux sont plus préoccupants car ils réagissent fortement à l'eau, qui représente plus de 90% du fluide de forage. Le problème de l'argile peut être abordé de deux manières. On peut soit empêcher l'argile d'interagir avec l'eau, soit modifier les propriétés de l'argile pour atténuer les effets de l'eau.

Pour les sols grossiers ou sablonneux, il faut contrôler la perte d'eau et empêcher la formation de matériaux sur les murs. Cela peut être accompli en utilisant un additif de contrôle eau / filtrat comme la poly-anionique-cellulose (PAC). Le PAC se lie à la bentonite pour sceller le gâteau mural et réduire la perte d'eau. Sceller complètement toute interaction entre l'eau et le sol peut devenir coûteux, c'est donc généralement une meilleure option pour traiter l'argile. Certaines façons courantes de traiter l'argile consistent à l'enduire pour l'empêcher de coller au foret en acier, à l'empêcher de gonfler ou à la floculer pour qu'elle s'écoule du trou de forage.